« Sacrifiez vos cœurs ! (« Shinzou wo sasageyo ») est le refrain de la chanson d’ouverture de la deuxième saison de « Attack on Titan ». Tout est exigé des combattants du régiment scout, mais pourquoi ? Vraiment pour le salut de l’humanité ? Eren, Mikasa, Armin, Levy et les autres camarades doivent se poser ces questions dans les nouveaux épisodes.

La bataille avec Annie a endommagé une partie du mur, révélant le visage d’un titan à l’intérieur. Les prêtres de la Mauerkirche restent obstinément silencieux et ne permettent que de couvrir rapidement la fissure. Enfin, le prêtre laisse un indice à Hange : une certaine Christa Lenz pourrait fournir des informations. Les camarades d’Eren, dont Berthold et Reiner, ont été désarmés après leur action et placés sous surveillance dans une propriété à l’extérieur de la ville. Là, elle reçoit la terrible nouvelle que les titans ont percé une partie du mur extérieur. Ils doivent partir sans armes pour avertir les villages les plus proches. Il y a des choses étranges dans l’attaque : dans l’un des villages déjà détruits, un des soldats aperçoit un titan ressemblant à sa mère, aucune brèche ne se trouve dans le mur pour que les titans soient entrés, et dans le chaos ils se traînent dans des titans trop poilus et ressemblant à des singes. Le monstre agit de manière ciblée, lance des pierres mortelles avec ses longs bras, observe les mouvements des soldats avec un sourire détendu et amical – et peut même parler !

Pas le temps de deviner : les titans qui ont autrefois attaqué la patrie d’Eren apparaissent – ce sont aussi des humains ! – et ciblent Eren ainsi que Christa et son amie Ymir. Désespéré, les camarades d’Eren organisèrent une expédition de sauvetage.